Une marque est un bien immatériel qui peut être vendu, loué, apporté à une société ou transféré de diverses manières.

La cession d’une marque est le transfert de la propriété de celle-ci contre un prix. Elle intervient entre le titulaire de la marque et la personne qui souhaite l’acquérir.

La marque peut être cédée en même temps qu’un fonds de commerce auquel elle est attachée, mais peut aussi être cédée séparément. Parfois, elle constitue le seul actif qui intéresse les acquéreurs d’une société ou d’un fonds de commerce, car la marque est souvent le vecteur de l’identité d’une entreprise ou d’un produit et elle peut à elle seule constituer le point de rattachement d’une clientèle.

Prix de cession
La cession d’une marque doit être réalisée à sa valeur réelle. La cession peut aussi intervenir à l’euro symbolique, voire à titre gratuit, mais dans ces cas, l’administration fiscale pourra considérer que cette cession constitue une donation (et appliquer le régime de taxation des libéralités) ou un acte anormal de gestion si le cédant est une société et si la marque est sous-évaluée.